Sbattu

La taille manuelle est effectuée à la pointe sur une surface sciée ou clivée

Le sbattu mécanique se réalise uniquement sur de grandes surfaces sciées, à l’aide d’un outil possédant de 1 à 4 dents ou lames en carbure de tungstène, monté sur un marteau mécanique de force variable. La mise à dimension des produits finis s’effectue après la taille.

On note de nombreuses petites traces courtes, isolées, plus ou moins parallèles entre elles (largeur : 1 à 5 mm, longueur : 5 à 25 mm, profondeur : 2 à 7 mm), en oblique ou parallèles par rapport aux arêtes (± 45° à 60°) et séparées par des cassures d’éclatement très marquées . Le sbattu est gros ou fin selon la fréquence des coups (espacés de 5 à 20 mm en manuel, de 1,5 à 7 mm en mécanique).

Le sbattu manuel dit “à la pointe” se distingue du sbattu mécanique par son aspect plus brut, le nombre réduit et l’irrégularité des coups de pointe. Le sbattu fin mécanique, quant à lui, présente beaucoup d’analogies, dans sa réalisation et son aspect, avec la taille ancienne mécanique.

Synonyme de sbattu : smillé.
Variantes : sbattu gros, sbattu fin.

PageLines